Transport

parkingsolarroofLes anciennes voitures polluantes n’ont plus de place dans le centre vivant et verte de la ville. Plus de problèmes de trafique et de parking. Moins de conflits par ce que plus simple et structuré!

Ce qui pollue n’entre plus le centre de la ville. Le transport commun et privé, non polluant, seront plus important dans une ville verte.

Au centre vert et vivant, le transport ce fait avec des machines non polluantestuk_tuk_electrique_03 (par exemple des tuk-tuk électriques solaires).

Parking à toits solaires autour de la ville pour charger les moyens de transport individuels pendant qu’ils sont garés.

TrainSolarRoof
Aéroport, train, tram jusque Stade Olympique

Un tram qui connecte l’ Aéroport au Stade Olympique. Seulement deux arrêts au bords du centre de Buja.

Autour du centre des station de chargements pour stations-de-chargementtout les transports électriques solaires.

Transport commun préfére: train léger, tramway et bus.

Nantes, un cas particulier.  La ville de Nantes constitue un modèle en matière de transport en commun. Sur les 580 000 habitants, environ 450 000 se déplacent en transport en commun. La ville possède un des réseaux de tramway les plus importants de France, qui transporte chaque jour plus de la moitié des utilisateurs de transport en commun. En dehors du tramway, Nantes possède un réseau cyclable enviable de 350 km et un systmed’autobus tendu. Pour encourager le recours aux transports en commun, la ville prend en charge avec les entreprises une partie de la rduction applique à l’abonnement annuel des salaris. Un autre incitatif utilis par la ville pour dlaisser la voiture est l’amnagement de prs d’une vingtaine de parcs autos gratuits près des grands axes de transports et principales agglomérations. De plus, peu d’espace est rserv pour les voitures au centre-ville, qui doivent partager la route avec les autobus, les tramways et les vlos. Au total, c’est plus de 20 % de son budget que Nantes consacre au transport durable. (Templier, 2008)

Advertisements